MÉTROPOLE LILLE    
Jeudi 14 février 2002
 
 
 

SOS Marque poursuit son action contre les inondations
Diplôme d'honneur pour les "pluviométreurs"

 

SOS Marque a organisé une réception conviviale afin de remercier les 8 personnes qui les aident à établir les relevés pluviométriques à La NeuvilIe, Mons-en-Pévèle, Tourmignies, Attiches, Avelin et Ennevelin. Ils ont reçu un " diplôme d'honneur de pluviométreurs".

 

Juillet et décembre 2000. A Pont-à-Marcq, Ennevelin, Mérignies, Tourmignies, Attiches..., la Marque déborde dans les jardins et les maisons. Pourquoi ces deux inondations séculaires coup sur coup? Quel est le remède? Les fondateurs de l'association SOS Marque (créée en janvier 2001) ne sont pas du genre accepter la fatalité et à attendre assis dans leur fauteuil que la Communauté de communes du pays de Pévèle termine le curage de la rivière qui traverse la Pévèle. Depuis sa création, l'association n'a de cesse d'aiguillonner les politiques pour obtenir les travaux nécessaires et empêcher ainsi les débordements de la Marque. Mais les riverains inondés savent aussi que pour enrayer à tout jamais le phénomène, il faut avant tout comprendre son origine. Et ce genre d'analyses ne se fait pas en un jour... C'est pourquoi à la rentrée de septembre 2001, l'association a mis en place un réseau de relevés pluviométriques et de relevés du niveau de la Marque dans la zone qui a subi les assauts de la rivière en 2000.

 


Tous diplômés en tant qu"membres d'honneur pluviométreurs".
Un clin d'oeil amical de SOS Marque envers les 8 releveurs quotidiens de l'association.

 

Pour Roland Laroye, membre du bureau de SOS Marque chargé du suivi des relevés, "l'idée de départ était de comprendre les origines de l'inondation. Parce qu'il y a des choses étonnantes. Par exemple, on s'est rendu compte qu'en juillet et décembre 2000, il est tombé entre 70 et 80 mm de pluie au mètre carré à Pont-à-Marcq, Tourmignies, Mons, etc..., alors qu'on ne relevait que 35 mm à Ennevelin. On s'est dit qu'il serait très intéressant de mesurer sur le long terme à la fois la pluviométrie et le niveau de la Marque (NDLR : à Tourmignies, Pont-à-Marcq et Ennevelin) pour savoir quelle corrélation on pourrait établir entre les deux. C'est dans ce contexte que nous sommes allés à la rencontre de 8 releveurs. Nous avons ciblé des gens qui pouvaient posséder des instruments de mesure de pluviométrie et nous nous sommes tournés logiquement vers les agriculteurs", raconte l'ancien sinistré.

 

Des pluviomètres enregistreurs
Une démarche que SOS Marque ne regrette vraiment pas. "Tous ceux à qui nous avons demandé de faire les relevés ont accepté tout de suite de regarder chaque matin entre 8h et 9h le niveau de la pluviométrie du jour. Nous avons été accueillis à bras ouverts, et maintenant, tous les mois c'est un plaisir d'aller recueillir les données chez nos releveurs. C'est pour les remercier de leur gentillesse que nous les avons invités aujourd'hui", insiste-t-il, avant de laisser le soin au président, André Janssen, de distribuer en toute convivialité et avec humour les "diplômes de membres d'honneur pluviométreurs de SOS Marque", Plus sérieusement, SOS Marque estime qu'il est sans doute encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives de ces premiers relevés.

 


Le pluviomètre bien en évidence sur la table, SOS Marque a tenu à remercier tous les bénévoles.

 

"Depuis septembre, il n'a pas plu suffisamment pour qu'on se rende compte des effets en cas de très grosses précipitations, et puis c'est un travail destiné à s'installer dans la durée", précisent les dirigeants, Ils ont donc promis à leurs releveurs qu'ils allaient mettre à profit l'année 2002 pour améliorer le système de relevage. Ils seront aidés dans cette tâche par la Communauté de communes. "La CCPP s'est dite prête à nous fournir des pluviomètres enregistreurs pour pointer les grosses précipitations, y compris Si elles se produisent la nuit", souligne Roland Laroye. Une bonne nouvelle, juste avant une réunion importante avec tous les élus concernés le 5 mars prochain.

Carole Lefevre